dimanche 3 mai 2015

Serge Atlaoui et les Juifs

Le nom de Serge Atlaoui serait sans doute resté inconnu du public si ce Français n’avait pas été condamné à mort en Indonésie, dans des conditions très douteuses.

Pour les néonazis et autres antisémites fanatiques, la cause est entendue : non seulement Atlaoui est coupable et mérite la peine de mort, mais ceux qui cherchent à le sauver sont des Juifs qui le défendent par esprit de clan, sachant qu’il est juif lui-même.

Naturellement, ces malades mentaux expliquent les prises de position publiques de Laurent Fabius, ministre des Relations extérieures et de Manuel Valls, Premier ministre, de façon très simple : l’un est juif, l’autre est enjuivé.

Comment ont-ils pu avoir l’idée que Serge Atlaoui devait être juif ? Sans doute parce qu’il porte un patronyme à consonance arabe et un prénom occidental, comme de nombreux Juifs originaires d’Afrique du Nord.

Il est intéressant de remarquer que ces désaxés, bien que chrétiens et ne manquant aucune occasion de se revendiquer comme tels (encore qu’ils soient rejoints dans leur délire par un certain nombre de Franco-algériens musulmans pour qui les Kabyles sont des « Juifs »), semblent concevoir l’Afrique du Nord comme une région uniquement peuplée de musulmans et de juifs. Ils ignorent sans doute qu’au pays natal de saint Augustin, qui était berbère, leur propre religion a précédé l’islam.

Serge Areski Atlaoui et son frère, André Sliman Atlaoui, sont issus d’une famille de Kabyles de confession chrétienne, comme l’indique le fait qu’ils aient un prénom occidental et un prénom kabyle. En outre, Serge Atlaoui est souvent présenté par les journalistes comme « franco-algérien », un terme qu’on n’aurait pas l’idée d’utiliser à propos d’un Juif originaire d’Algérie (les Juifs originaires d’Algérie ne se considèrent pas et ne sont pas considérés comme des « Franco-algériens »).

Comme le fait remarquer une amie internaute, même devant le sort d’un compatriote qui risque d’être exécuté (alors qu’il n’a jamais tué ni blessé personne), un certain nombre de minables ne peuvent pas s’abstenir de cracher leur venin, de façon aussi déplacée qu’indécente.

3 commentaires:

  1. En même temps il a été pris la main dan sle sac à souder des tuyauteries pour une fabrique de MDMA.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, et cela méritait sans doute une sanction judiciaire. Mais cela ne justifiait pas une condamnation à mort.

      Supprimer
  2. En tous cas les medias français ne précise jamais son Prenom kabyle areski sauf erreur de ma part.

    Le cas de Florence caciès n a pas fait ce type de polémique dans le sens inverse....

    En souhaitant bonne chance à sege

    RépondreSupprimer