vendredi 24 octobre 2014

Juive, Michèle Alliot-Marie ? Alliot, non mais Alliot, quoi !

Michèle Yvette Marie-Thérèse Marie, divorcée de Michel Alliot, est la fille de Bernard Marie et de Renée Leyko. Le nom polonais de sa mère est une raison possible des affirmations de quelques désaxés, selon lesquelles elle serait « sioniste » voire même « juive » : comme s’il n’y avait jamais eu une immigration polonaise en France, abstraction faite des Juifs !
 
On notera aussi qu’à l’instar de Nicolas Sarkozy, cette ministre était trop « philosémite » et pro-israélienne aux yeux des ennemis d’Israël, tout en étant trop pro-arabe et anti-israélienne aux yeux des défenseurs d’Israël. Les positions d’une personnalité dans ce domaine ne sont certes pas un critère probant pour dire si elle est juive ou non. On sait qu’il existe, malheureusement, des Juifs qui condamnent publiquement le judaïsme ou l’État d’Israël tout en se revendiquant juifs. Il existe aussi des non-juifs qui admirent le peuple juif et qui sont pro-israéliens. 

Cependant, même avec toutes les réserves que suppose l’interprétation d’un discours prononcé par un dirigeant politique, il me semble que jamais une personnalité juive n’aurait pu tenir des propos comme « je mesure le rôle des Juifs d’Europe dans la cohésion de nos sociétés » et « je connais leur attachement aux valeurs humanistes » (discours devant le Congrès juif européen en 2010). En effet, c’est là, très clairement, l’expression d’un point de vue extérieur.


Surtout, outre que Michèle Alliot-Marie n’a vraiment pas le type, il est très difficile d’imaginer des Juifs ayant pour patronyme Marie et donnant à leur fille un prénom comme Marie-Thérèse.

Dans une interview accordée en janvier 2008 à La Croix, « M.A.M. » précisait : « Dans ma sphère privée, je suis catholique, pratiquante. […] Je pratique sans ostentation. Je vais à la messe, tout le monde le sait. »

4 commentaires:

  1. Je vous fait remarquer que nombre de juifs ont camouflé leur religion en adoptant extérieurement la religion chrétienne et ont continuée à pratiquer en privé leur religion juive fêtant Noël et anouka

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien sûr, et ils ont changé de nom, souvent ils ont eu aussi recours à la chirurgie esthétique, ils se sont teint les cheveux, et ils se sont mis à défendre une cause préjudiciable à leur propre peuple, par exemple en fondant un organisme destiné à favoriser l'influence arabo-musulmane en Europe.

      Moi c'est l'inverse, en réalité je suis non-juif et chrétien par ma naissance, mais afin de me faire passer pour juif j'ai changé de nom, je me suis fait circoncire, je me teins les cheveux en brun et je porte des lentilles de contact teintées, je fais croire à tout le monde que je suis issu d'une famille juive, qu'il y a eu des victimes de la Shoah dans ma famille et que j'ai des cousins en Israël, et je fais en permanence semblant de m'intéresser au judaïsme et à la culture juive et d'être pro-israélien.

      Supprimer
    2. Au moins comme ça vous êtes mieux considérés que les chrétiens et n'êtes pas "emmerdé". Mais finalement vous allez peut être rentrer définitivement dans la peau d'un juif et ce tout naturellement.

      Supprimer