mardi 1 janvier 2013

Nicolas Sarkozy, ni juif ni grec

La prétendue judéité de Nicolas Sarkozy avait fait la joie des adeptes de la théorie du complot juif pendant toute la campagne présidentielle de 2007. Il est vrai que ces gens là sont loin d’avoir été les seuls à s’exciter sur ce fantasme.

La mère de Sarkozy, Andrée, était la fille d’un médecin originaire de la communauté juive de Salonique, Aaron Benedict Mallah. Cette information, qui a largement circulé, est certainement à l’origine du ragot qui nous occupe. Cependant, l’épouse de Benedict Mallah, et donc la mère d’Andrée, Adèle Bouvier, n’était pas juive du tout. Et il me semble que Benedict s’était converti.

Le père de Nicolas Sarkozy, Pal Sarközy de Nagy-Bocsa, est issu d’une famille hongroise « de souche ». Accessoirement, Nicolas Sarkozy a été baptisé et élevé dans la religion de ses deux parents, le catholicisme.

Selon le « Statut des Juifs » édicté par Pétain le 3 octobre 1940, était juif quiconque avait trois grands-parents « de race juive » (sic), ou deux si son conjoint était juif. Par conséquent, Nicolas Sarkozy, avec un seul grand-parent juif, n’aurait pas satisfait aux critères de Pétain. En outre, sa mère elle-même n’y aurait pas satisfait non plus.

Rappelons aussi que même pour les nazis, il fallait plus d’un grand-parent juif pour être considéré comme tel.

Ainsi donc, que l’on raisonne en termes d’appartenance ethnique ou religieuse, voir en Sarkozy un Juif est également insensé. Mais selon toute apparence, nous avons aujourd’hui en France un certain nombre de détraqués qui voient des Juifs même là où les nazis et leurs auxiliaires les plus zélés n’en voyaient pas.


Sources : Wikipedia, sur la famille Sarkozy

9 commentaires:

  1. Bonjour,

    Une conversion au christianisme invaliderait la judaité d'une personne?

    Quelles sont vos références?

    Merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai jamais dit cela. Je n'ai pas écrit que Benedict avait cessé d'être juif. J'ai écrit qu'il me semblait que Benedict - le grand-père - s'était converti, et j'ai écrit que Nicolas, le petit-fils, n'est pas juif.

      Supprimer
    2. le cardinal archevéque de paris mr lustiger était peut être à sa naissance juif religion donnée par ses parents, mais il est devenu catholique!!!!moi je ne suis pas né ni chrétien,ni israélite,ni musulman,je suis né sans religion et je suis devenu catholique car mes parents m'ont baptisé!!!

      Supprimer
  2. Tout à fait, mais cela prête à confusion.
    Tout comme le fait de mentionner que Mr Sarkozy ait été baptisé, etc.

    Le fait important, c'est bien que sa grand-mère maternelle n'était pas juive ?
    Néanmoins, êtes-vous absolument certain qu'elle ne se soit pas "convertie"?


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, ce n'est pas LE fait important. Je pourrais vous citer plusieurs personnalités qui passent pour juives alors que leur grand-mère maternelle ne l'était pas. Mais pour vous répondre plus complètement, oui, je suis certain que sa grand-mère maternelle ne s'est pas convertie.

      Je m'appuie non pas sur un critère, comme par exemple la grand-mère maternelle, mais sur un faisceau d'éléments qui convergent : trois grands-parents non juifs, élevé par deux parents de confession catholique, baptisé, etc. Cela ne prête pas à confusion, sauf pour des esprits déjà confus.

      Supprimer
  3. La famille Mallah est une famille juive séfarade d'Espagne réfugiée à Salonique après l'expulsion de 1492 dont est issue Nicolas Sarkozy.
    http://rue89.nouvelobs.com/2008/01/13/trois-chercheurs-grecs-explorent-les-racines-de-sarkozy-5253 Sarkozy n'est pas un catholique mais un marrane ( juif faussement convertit au christianisme ).
    Dans cet article Patrick Balkany relate que lorsqu'il avait lorsqu’il avait rencontré pour la première fois Nicolas Sarkozy alors âgé de 29 ans, la première chose dont ils avaient parlé était de "leurs origines juives" http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2010/01/31/01011-20100131FILWWW00087-le-petit-fils-de-sarkozy-a-ete-circoncis.php Le même article nous apprend d'ailleurs que le petit-fils de Nicolas Sarkozy a été circoncis en effet Jean Sarkozy a épousé une séfarade très pratiquante ( la famille SEBOUN DARTY ) Mazel Tov ! "La sécurité d'Israël est le combat de ma vie" https://www.youtube.com/watch?v=C01n-2P1JW On le voit Sarkozy est proche de la communauté juive par les liens du sang mais également de l'état d’Israël.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous écrivez n'importe quoi. Ce n'est pas Nicolas Sarkozy mais son grand-père maternel qui est issu de "la famille Mallah". Ses trois autres grands-parents n'ont pas d'origines juives connues et sont chrétiens. Les marranes, c'était il y a plusieurs siècles. Depuis ces temps déjà lointains, aucun Juif ne se convertit "faussement" au christianisme. Le fait que son fils ait épousé une Juive ne change rien au fait que lui-même n'est pas juif du tout. Par ailleurs les "Sebaoun Darty" ne sont certainement pas une famille "très pratiquante". Si c'était le cas, Jessica aurait difficilement pu épouser un non-juif. Quant à la soi-disant proximité qu'entretiendrait Sarkozy avec la communauté juive et surtout avec l'Etat d'Israël, on a pu juger sur pièces pendant cinq ans. Alors arrêtez vos salades.

      Supprimer
  4. Tout à fait d'accord avec le commentaire de Marcoroz (sauf l'idée d'envoyer paître sur "salades") du 25/01/2016.

    Sarko n'est pas juif. Ok.
    Néanmoins, il est un peu dérangeant que le blog s'appuie souvent sur les critères soit nazis, soit vichystes pour confirmer/infirmer une judéité. C'était leurs fantasmes, laissez-les leur !
    Il ne devrait s'appuyer que sur la règle juive : avoir une mère juive.

    Qu'ensuite, la personne ait quarante douze mille ancêtres juifs ne ferait pas de lui un juif si sa mère ne l'est pas.

    RépondreSupprimer
  5. Quand je m'appuie sur les critères des nazis ou de Vichy, c'est toujours pour infirmer une judéité, jamais pour la confirmer.

    C'étaient leurs fantasmes : justement, mon but est de montrer que ceux qui affirment à tort que Sarkozy, ou tel ou tel autre, est juif, vont plus loin encore que les nazis dans le fantasme racialiste.

    Je ne peux pas m'appuyer de façon exclusive sur la règle de la matrilinéarité, car ce blog n'est pas fait pour dire qui est juif.

    RépondreSupprimer